Les Oiseaux et les Papillons

jerseycape

LES OISEAUX ET LES PAPILLONS

Le magnifique et délicat Monarque virevolte chaque automne dans le conté de Cape May. Ils attirent ainsi des centaines d’éco-touristes qui veulent observer ces créatures orangées se poser délicatement pour se sustenter sur les plantes herbacées. C’est la halte annuelle. 

Personne ne sait pourquoi ce papillon a choisi de migrer en Californie, Floride ou le centre du Mexique. Par contre, les habitants du conté de Cape May sont ravis de voir,  par un matin d’automne, des milliers de taches orangées aglutinées aux cèdres du Liban. Autres que les Monarques, plus d’une centaine d’autres espèces de papillons font la voltige dans cette région, d’août à octobre. 

La péninsule de Cape May, avec ses vents de l’ouest et ses nombreux habitats, offre un environnement accueillant pour multitude d’oiseaux et de papillons. Ils s’y reposent, s’y nourrissent et reprennent l’énergie nécessaire pour le restant du long voyage. De septembre à novembre, les environs de Cape May sont les hôtes de centaines d’espèces d’oiseaux,  de libellules et de papillons. Les touristes de l’arrière saison s’en mettent plein la vue. 

C’est une suite continue de couleurs et de sons. Le Cape May Point State Park reçoit plus de 100 000 visiteurs chaque année pour l’observation des aigles.  Les prairies humides entre Cape May et Cape May Point sont des endroits privilégiés pour observer les aigrettes qui y migrent chaque année. Elles sont en résidence de mars à septembre.  Cet oiseau dans la famille du héron avec son plumage blanc se tient perchée dans des eaux peu profondes car il est facile de s’alimenter.  Les aigrettes  sont  très territoriales et forment donc des colonies. Pour les novices de l’ornithologie, c’est une belle façon de débuter une nouvelle passion.   

Le sud du New Jersey est aussi l’habitat du « cattle egret » plus petit que la grande aigrette.  En période de reproduction, de très longues plumes ornementales, appelées "aigrettes" ou "crosses" descendent des épaules en barbes séparées et tombent sur la queue et le bas du dos. Les pattes (tarses) sont gris verdâtre ou noires sauf la partie supérieure (tibia) qui est jaune au printemps. Le long bec est noir, jaune à la base. 

L’ornithologue qui doute que le conté de Cape May soit un lieu majeur de migration, n’a qu’à consulter le World Series of Birding, pour se rendre compte que l’an dernier plus de 259 espèces d’oiseaux furent observés. Plus de 400 espèces ont aussi  été vues dans la région à différentes périodes. 

Tous les amateurs peuvent prendre des visites guidées, participer à des cours ou à des événements spécifiques offerts par le Cape May Bird Observatory à Cape May Point ou Cape May Court House.  Tous les ateliers offerts sont très intensifs et coïncident avec les périodes d’affluence des différentes espèces.  Ils durent quelques jours et comprennent des conférences  et des visites aux points stratégiques de la région. Le Cape May Bird Observatory a aussi une ligne ouverte à l’année (609)884-2626. On vous renseigne sur tous les oiseaux qui sont dans la région au moment de votre visite. 

L’Automne est la saison idéale pour les éco-touristes. Les jumelles remplacent le bikini et les caméras sont plus importantes que les chaises longues.  C’est un fait que le conté de Cape May abonde aussi en faune et flore en tout genre;  l’écotourisme est majeur.  

Nature butterfly
Monarch CM
nature wetlands
Nature huron